Accidents mortels : protégeons les cyclistes aux carrefours

Depuis le début de l’année, plusieurs cyclistes ont trouvé la mort dans des collisions avec des poids lourds. Des décès qui auraient pu être évités grâce à des aménagements sécurisés.

Les collectivités doivent mettre en sécurité les cyclistes

Alors que le nombre de cyclistes a explosé depuis fin 2019, les collectivités tardent à agir pour sécuriser leurs trajets quotidiens. Partout le vélo se développe, et il reste trop d’intersections où le cycliste est mélangé au trafic motorisé. Les collectivités doivent dès maintenant accompagner ce changement, en aménageant leur territoire pour mettre en sécurité les milliers de cyclistes du quotidien.

Port du casque et du gilet jaune, les fausses solutions

Souvent, le port du casque ou d’un gilet jaunes sont évoquées comme des solutions pour sauver des vies. Mais ni un gilet jaune, ni un casque ne peuvent sauver les cyclistes qui entrent en collision avec des véhicules motorisés.

La responsabilité des collectivités est d’éviter ces collisions en utilisant la véritable solution : un aménagement qui permette à chaque cycliste de traverser sereinement les carrefours. Les carrefours hollandais offrent cette protection : ils donnent la priorité aux vélos et surtout limitent les interactions entre les vélos et les voitures grâce à des îlots dans le carrefour.

La vulnérabilité du cycliste n’est pas une fatalité mais un choix qui ne peut plus être assumé. Il est urgent d’aménager les carrefours pour mettre en sécurité les cyclistes, la peinture ne suffit pas !